top of page

La crise des 50 ans

En cherchant un article sur le sujet de l'une des étapes clé de la femme vers l'âge de 50ans, j'ai beaucoup aimé l'article ci-dessous.

Extrait : Finalement : "La crise des 50 ans est aussi déstabilisante que l’adolescence. Mieux, le sentiment général de bien-être atteint son niveau le plus bas à cet âge et remonte après! La grande différence entre l’homme et la femme, c’est que la femme, soumise à la ménopause, y est confrontée sans délai, alors que l’homme, intact physiquement, peut se bercer d’illusions à 50 ans. Mais tôt ou tard, il devra lui aussi affronter ce moment de restructuration relativement violent, puisqu’il consiste à «abandonner son ancien moi pour une nouvelle fondation».


Explications. Jusqu’à 50 ans, l’être humain est tourné vers l’extérieur. Il construit ses vies professionnelle, personnelle et sociale et existe essentiellement dans le regard de l’autre. Du coup, il est dans une énergie constante de séduction. Dès 50 ans, le mouvement s’inverse. L’être humain se tourne vers lui-même et cherche à satisfaire ses propres aspirations. Ce n’est pas de l’égoïsme mais la prise en compte de sa «persona», le «moi» intime selon Jung, qui a spontanément été mise en berne lors de la première phase de vie.


Ces aspirations peuvent se traduire par des réalisations artistiques, un grand voyage, une quête spirituelle, une nouvelle manière d’organiser ses journées, etc. Pour savoir ce qui compte vraiment, chacun doit «entrer en amitié avec soi-même et se poser les vraies questions».


https://www.letemps.ch/.../femmes-50-ans-nouvel-age... #femmesfortes #50anscestsuper #MOI #persona #viepluszen

4 vues0 commentaire
bottom of page